User Tools

Site Tools


namespace:sur_la_lecture_directe_ou_indirecte

Sur la lecture directe ou indirecte

Une petite remarque sur un sujet lu et relu depuis 15 ans et qui me dérange toujours autant.


Selon de nombreux articles et réflexions il semble assez évident que sur le papier

le document est directement perceptible, c'est-à dire sans outil intermédiaire de forte technicité (sinon pour certains des lunettes)1).

Si je développe cette phrase je peux écrire sans la trahir

Une fois le texte fabriqué et livré au format papier “le document est directement perceptible, c'est-à dire sans outil intermédiaire de forte technicité (sinon pour certains des lunettes).”

Ce que les auteurs écrivent sous une autre forme qui évacue un peu rapidement la problématique

même si la production de l'imprimé passe par un fort appareillage technique, la lecture du papier est, nous l'avons dit, directe ou presque2).

alors que le lecteur numérique doit a contrario, selon les auteurs, acquérir individuellement de nombreux outils de traitement, restitution et connexion pour pouvoir lire un document.

Il y a un problème logique dans cette comparaison : on compare la lecture d'un document papier une fois fabriqué et livré à la fabrication en cours d'un texte numérique.
Si l'on prend dans les deux cas, papier et numérique, le document livré, alors la lecture ne demande pas plus d'outil dans un cas que dans l'autre si ce n'est, éventuellement, des lunettes. Nous avons dans le premier cas une fabrication/distribution très en amont du lecteur. Dans le cas du numérique elle est déplacée en partie au point d'être finalisée sur son poste individuel et en fonction de certains de ses outils : navigateur, polices de caractères, taille de l'écran, préférences choisies ou non, etc.
Le déplacement et les modalités de cette fabrication/distribution numérique a des impacts importants, et il peut en avoir sur la question de la lecture longue, courte, linéaire ou non, certes, mais il n'a pas d'incidence sur la question de la lecture directe ou indirecte. Nous lisons toujours avec nos yeux, avec ou sans lunettes. Comme sur le papier.
Il n'y a pas de différence dans l'outillage de lecture (yeux, lunettes) mais dans l'outillage et la temporalité de fabrication, livraison (qui se produit, ou se finalise, “chez” le lecteur),

1) , 2)
Roger T. Pédauque. Document : forme, signe et médium, les re-formulations du numérique. 2003. <sic 00000511>

Discussion

Enter your comment. Wiki syntax is allowed:
 
namespace/sur_la_lecture_directe_ou_indirecte.txt · Last modified: 2020/08/05 18:02 (external edit)