Des dispositifs qui jouent et des humains qui lisent

Je me réjouis, en lisant le texte de Louise Merzeau, « Éditorialisation collaborative d’un événement »1), de lire cette phrase :

le dispositif permet d’apprivoiser la densité conceptuelle et langagière des interventions en la rendant //jouable//.

C'est le terme jouable qui m'intéresse ici en ce qu'il rejoint ma réflexion sur le vocabulaire de substitution à outil (et autres dispositifs, machines, supports, etc.) “de lecture”. Il y a peu j'en appelais ici à un terme en français équivalent à “player” : moteur, projecteur, propulseur…

Les dispositifs jouent nos discours et les humains les lisent.
Merci Louise.


1)
Louise Merzeau, « Éditorialisation collaborative d’un événement », Communication et organisation, 43 | 2013, 105-122. http://communicationorganisation.revues.org.faraway.u-paris10.fr/4158
Entrer votre commentaire. La syntaxe wiki est autorisée:
Y H M​ S V
 
  • namespace/jouable.txt
  • Dernière modification: 2019/02/18 23:09
  • (modification externe)